Helly Dialir, le nounours qui lit

Préquelle aux Larmes d’Artamon :

La Traque de l’Ombre

Sarah Ash

Pourquoi ce livre ? J’ai eu ce livre grâce au partenariat entre Livraddict et Le livre de poche. A ce propos, je voudrais les remercier, modérateurs du forum et employés de la maison d’édition, de m’avoir permis de découvrir ce livre. Pour en revenir à la raison qui m’a poussée à choisir ce livre : j’étais très attirée par la couverture, la fantasy est un genre que j’apprécie beaucoup et Sarah Ash est un auteur dont j’ai beaucoup entendu parler et que j’avais très envie de la découvrir.

Quatrième de couverture : À Francia, les cendres d’un immense bûcher fument encore. Les mages du royaume ont péri dans les fl ammes. Seul Rieuk Mordiern, un apprenti alchimiste, a survécu. Ses incroyables pouvoirs seront à l’origine d’une nouvelle forme de magie, que les alliances douteuses du jeune homme rendront plus dangereuse que jamais. Ailleurs dans le royaume, un guerrier recueille une orpheline. Il est loin de se douter que cette fi lle d’un mage assassiné est protégée par un puissant esprit, et que, poussée par la vengeance, elle se servira de sa voix merveilleuse pour devenir une arme tranchante, braquée sur l’homme qu’elle hait de toute son âme…

Mon avis : Les premières pages de ce livre m’ont tout de suite transportée dans le roman.  J’étais très enthousiasmée à l’idée de continuer cette lecture qui s’avérait être passionnante. L’écriture est fluide et nous emporte très vite dans le roman.

On fait la connaissance de Rieuk, un apprenti mage aux dons pierreux, frustré qu’on ne lui apprenne pas la vraie magie et celle de Klervie, la petite fille d’un grand mage. Seulement un jour, l’Inquisition fait son apparition et condamne tous les mages au bûcher. Seuls deux personnes survivent à cet incendie et parmi eux, Rieuk. Très vite, il va faire connaissance d’autres sortes de mages qui vont lui apprendre énormément de choses. Seulement, tout cela a un prix que Rieuk ne s’attendait pas à payer.

Klervie, quant à elle, se retrouve orpheline. Heureusement, elle est sauvée par un Capitaine qui l’emmène au couvent où son talent de cantatrice la mène vers un avenir prometteur. Il y a aussi Jagu, un jeune organiste très doué lui aussi, qui aura un rôle important à jouer dans l’histoire.

Au début, il se passe pas mal de choses entre l’apprentissage de Rieuk et la chasse aux mages. Mais plus on avance, plus on a l’impression de stagner. On suit la vie de Klervie dans un couvent où elle apprend à chanter. Il ne se passe rien de très palpitant. L’histoire de Rieuk est un peu plus intéressante car il est pris entre deux feux et c’est lui qui utilise le plus de magie.

Toutefois, certains passages sont à déplorer. En effet, comme beaucoup de livres de fantasy, l’histoire suit la vie de plusieurs personnages en même temps. J’aime bien ces effets car cela permet de mieux se familiariser avec les personnages. Seulement, dans ce roman, j’ai trouvé que c’était mal fait. A chaque action importante, Sarah Ash passe à un autre personnage et nous avons l’action du côté de la victime sans autre explication. C’est très frustrant. Certains passages, qui auraient le mérite d’être détaillés, passent également en accéléré. Par conséquent, au milieu du livre, il n’y a plus beaucoup d’action. Voir Klervie et Jagu chanter et jouer de l’orgue ne m’a pas plus passionnée que ça. La présence de la magie est peu présente pour un livre de fantasy.

Ce roman manque  également de descriptions. Je n’ai pas réussi à imaginer les scènes ou tout ce qui fait la magie des personnages. Quant aux personnages eux-mêmes, je n’ai pas été très attachée à eux. Je ne leur ai rien trouvé de particulier, ils me faisaient plus penser à des personnages que j’ai déjà rencontrés dans d’autres romans de fantasy. Rieuk et son oiseau me rappelaient l’homme et son dragon dans la trilogie de James Clemens. La relation entre la princesse et Klervie me faisaient penser à  un autre roman…

J’ai été déçue par cette lecture que j’ai trouvée très longue. Pour moi, il manquait énormément de détails. Peut-être est-ce parce que c’est un préquelle et que la trilogie présentera plus d’action mais je ne suis pas très emballée. de poursuivre cette trilogie. J’ai l’impression d’être passé à côté de quelque chose quand je vois les avis de la presse…

En bref : Je m’attendais vraiment à découvrir une nouvelle trilogie de fantasy passionnante mais ce ne fut pas le cas. Le manque de descriptions, d’action et de magie m’ont beaucoup déçue.

Les autres tomes de la trilogie :

1. Seigneur des Neiges et des Ombres
2. Le Prisonnier de la Tour de Fer
3. Les Enfants de la Porte des Serpents

Site de l’auteure : http://www.sarah-ash.com/

Merci à :

Livraddict et Livre de Poche

Une incroyable histoire

William Irish

Pourquoi ce livre ? Complètement par hasard pour faire mon challenge Hasard(eux). Enfin, il y a quand même quelques petits trucs qui m’ont poussée vers ce livre. Je voulais combiner ce challenge avec mon Challenge ABC, il me manquait un auteur en I. Je souhaitais aussi un livre court et jeunesse – car j’ai beaucoup de livres à lire dans le cadre des challenges (vous connaissez ma faiblesse concernant les challenges et les lectures communes ^^) – et disponible dans ma bibliothèque ! Me voilà donc, avec ce livre.

Quatrième de couverture : Buddy aime bien raconter des histoires. Pourtant, cette fois, Buddy n’invente rien : il a vu ses voisins tuer un homme, et devient alors un témoin gênant…

Mon avis : J’ai commencé ce livre hier soir en m’attendant à une histoire tranquille sur un jeune adolescent à qui il arrive diverses péripéties. En fait, pas du tout, c’est un thriller ! Et très bien écrit. Etant très sensible à ce genre de roman, je n’ai pas pu dormir sans avoir terminé ce livre.

L’écriture est destinée aux plus jeunes mais elle est très prenante. L’histoire est assez classique. Buddy est un garçon plein d’imagination qui aime inventer des histoires. Mais un soir, alors qu’il s’offrait une balade nocturne sur les toits de son immeuble, il découvre une scène qu’il n’aurait pas du voir : ses voisins ont assassiné une personne. Paniqué, il va le dire à ses parents, mais aucun des deux ne le croie. Au contraire, ils le traitent de menteur et le punissent. Ayant ce lourd poids sur la conscience, il ne peut laisser les choses telles qu’elles sont. Il décide donc d’aller tout raconter à la police mais c’est la même chose. Personne ne veut le croire. Et encore pire, maintenant même les voisins sont au courant de « ses divagations ».

On se met très vite à la place de Buddy. C’est horrible d’être dans une situation telle que la sienne, que personne ne veut vous croire alors que vous êtes en danger. Vous n’avez aucun soutien, vous ne pouvez compter que sur vous-même et encore ! que faire quand on est un gamin seuls face contre deux adultes bien décidés de vous supprimer ? Ce livre est vraiment prenant.

En bref : Une agréable découverte ! Si vous aimez les thrillers, je pense que vous devriez vous intéresser un peu plus à cet auteur !

Lecture lue dans le cadre des challenges :

 



Étiquettes :

En naviguant sur les blogs, je suis tombée sur un nouveau challenge… Et je n’ai pas résisté encore une fois… Je suis faiiiiiible ! ^^. Mais bon, il faut dire aussi que j’ai toujours été attirée par ce genre. Ce qui m’attire particulièrement dans le genre épistolaire, c’est le fait de suivre deux points de vue différents et de créer une sorte de lien entre les correspondants. Ca fait longtemps que je n’ai pas lu ce genre de livres et ce challenge sera là pour me motiver ! :).

Ce challenge a trois niveau :

Mini-lecteur épistolaire : lire un ou deux livres
Moyen-lecteur épistolaire : lire trois ou quatre livres
Grand-lecteur épistolaire : lire cinq livres ou plus

Sur le blog de Anne Sophie, il y a une liste non exhaustives des livres de ce genre. En la regardant, j’ai pioché pas mal de livres :

  • La Vie est un Arc en Ciel, C. Ahern
  • Lady Suzan, J. Austen
  • Mémoires de deux Jeunes Mariées, H. de Balzac (je ne savais pas que Balzac avait écrit des livres de ce genre !)
  • De Sacha @ Macha, R. Hausfater & Y. Hassan
  • Les Liaisons dangereuses, C. de Laclos
  • Oscar et la Dame Rose, E.E. Schmitt
  • J’accuse, E. Zola
  • Papa-longues jambes de Jean Webster – un livre que je souhaite lire depuis pas mal de temps !

Je dois lire tout ça pour Juillet 2011 !

Plus d’infos sur le blog d’Anne Sophie !

La communauté du Sud, tome 1

Quand le danger rôde

Charlaine Harris

Pourquoi ce livre ? Quand j’ai commencé à découvrir Anita Blake, je cherchais d’autres livres du même genre. J’étais très tentée par la série de Charlaine Harris mais les éditions J’ai lu les avais publié dans deux collections différentes et pour l’esthétique de ma bibliothèque (à laquelle je tiens beaucoup…) je ne pouvais pas me la procurer. J’ai donc attendu patiemment que J’ai lu les réédite et voilà, je me suis lancée. Pour patienter, j’avais déjà commencé à regarder la série télévisée True Blood et j’avais moyennement aimé mais j’étais quand même curieuse de découvrir les livres (qui sont souvent mieux que ceux de la télé).

Quatrième de couverture : Moi, Sookie Stackhouse, j’ai un faible pour les vampires. Et à La Nouvelle-Orléans, ce n’est pas ça qui manque ! D’ailleurs, un soir, un gentleman amateur d’hémoglobine, Bill Compton, a débarqué dans le bar où je travaille, Chez Merlotte. Comme j’ai la faculté de lire dans les pensées, j’ai vite compris qu’il avait de gros ennuis…

Mon avis : Au fin fond de la Louisane, dans un petit village nommé Bon Temps, Sookie Stackhouse travaille en tant que serveuse dans le seul bar du village Bon Temps. Sookie possède un don : elle a la capacité de lire dans les pensées des autres. Pour elle, ce don est un lourd handicap. Comment vivre avec quelqu’un dont on connaît toutes les pensées ? Alors, le jour où un vampire entre Chez Merlotte et qu’elle découvre qu’elle ne peut pas lire dans ses pensées, elle voit en lui l’espoir de vivre une belle aventure. Enfin quelqu’un avec qui elle pourra se reposer ! Mais depuis l’arrivée du vampire, d’étranges meurtres de jeunes filles ont lieu dans ce petit village reculé…

Ce récit suit le point de vue de Sookie, ce qui peut excuser l’écriture simpliste qu’il emploie. Sookie est une jeune fille différente des autres romans de bit-lit que j’ai pu lire. Elle est encore jeune et naïve. Par conséquent, on découvre avec elle le monde vampirique avec tous ses bons et ses mauvais côtés. Quand elle est en compagnie d’un vampire, elle ne va pas penser que cela peut-être dangereux pour elle. Mais plus on avance dans l’intrigue, plus Sookie mûrit. Elle devient plus effrontée et plus courageuse.

Le don de Sookie, aussi puissant qu’il pourrait être, semble être un gadget ; elle ne s’en sert pas beaucoup et ça ne lui apporte pas grand chose. Peut-être que ce don sera exploité dans les autres tomes.

Bill est plutôt calme comme vampire. Il veut essayer d’avoir une vie « normale » mais quand on est un vieux vampire, ce n’est pas facile.

La relation entre les deux est assez particulière. Sookie est amoureuse de Bill mais en même temps, elle est effrayée par sa nature. C’est beaucoup du « Je t’aime, Moi non plus ». Sookie ne sait pas ce qu’elle veut. A la fin, on ne sait plus trop où on en est.

Par son don de télépathie, Sookie est isolée des autres et par conséquent, les personnages secondaires sont très peu exploités. On ne connait rien d’eux. C’est dommage car, l’histoire se passant dans un petit village, les personnages sont peu nombreux et ils auraient pu apporter un plus à l’histoire. Il y a toutefois quelques personnages intrigants, comme Sam, le patron de Sookie qui semble lui tournait autour et avoir également des dons particuliers et Eric, le fameux maitre des vampire. On sent qu’ils auront leur importance dans les prochains.

Il y a une enquête en parallèle, celui de meurtres de jeunes filles friandes de morsures de vampires, mais elle est très légère et passe à côté de l’histoire entre Bill et Sookie. C’est ce que je ressens quand je referme ce livre. D’ailleurs, c’est la deuxième fois que je lis ce livre et j’avais complètement oublié l’histoire des meurtres et encore plus le coupable. D’ailleurs, parlons de la fin… Je l’ai trouvé très mal faite. On sort un coupable qu’on a entrevue pendant le roman. On ne connaît rien de lui, ni de ses motivations. Je l’ai trouvée bâclée et elle n’apporte rien aux romans.

Malgré des défauts notables, j’ai beaucoup aimé ce livre ! J’aime beaucoup Bill le vampire ténébreux. C’est un livre simple sans prise de tête. Agréable à lire malgré quelques lacunes de style.

En bref : Encore un très bon livre de bit-lit. On passe un très bon moment avec Sookie.

Les autres tomes de la série :

  1. Quand le danger rôde
  2. Disparition à Dallas
  3. Mortel corps à corps
  4. Les sorcières de Shreveport
  5. La morsure de la panthère
  6. La reine des vampires
  7. La conspiration
  8. Pire que la mort
  9. Bel et bien mort
  10. Une mort certaine (31 octobre en France)

Site de l’auteure : http://www.charlaineharris.com/

Lecture commune avec : Lelf, Nadège, love-of-bookmelcouettesFée BourbonnaiseSetsuka, louisemiches, KlemociusAuudreyMycoton32LynnaeNymiBelledenuit, Mystix,  Leyla,  Vozrozhdenyie,  Lebonsai,  poet24,  tachas,  minifourmi,  Endorphinage ,  Endorphinage,

Ca y est, la moitié des grandes vacances sont passées… même si je travaille et que je n’ai eu aucune vacance, ça me fait bizarre de me dire ça !

Alors commençons par ce petit bilan (de lecture évidemment, je vous épargnerai les détails de ma vie non passionnante ^^).

Les évènements marquants :

  • Une nouvelle adresse pour ce blog et une nouvelle structuration (qui viendra… je manque un peu de temps en ce moment).

Les lectures :

Pour le mois de juillet, je m’étais fixé un objectif de lecture :

Ma Soeur, Mon amour de Chitra-Banerjee Divakaruni
Coeur d’encre de Cornelia Funke
Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux
Les Femmes de l’Autremonde, Capture de Kelley Armstrong
Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban de J. K. Rowling
Rose à la rescousse d’Isabel Wolff

Et j’ai quasiment tout lu :D. 6/7, je suis contente de moi, car en plus de tout ça, j’ai pu lire d’autres livres :

Ce mois-ci, je me suis également laissé tenter par de nouveaux challenges (eh oui, je ne résiste pas ^^) : Le challenge Milady. Il me permettra de liquider ma PAL !

J’ai passé un très bon mois lecture. Il y a eu pas mal de relecture et j’ai beaucoup apprécié.

Maintenant, regardons ce qui me réserve le mois d’août. Déjà, je sens que ça va être un peu plus dur au niveau du timing car j’ai mon rapport de stage à faire, je prendrai les transports avec mon frère car il travaillera au même endroit que moi et comme je passe pas mal de temps à lire dans les transports… Je suis à la recherche d’un studio… et en plus, je pars en vacances au mois d’août ! Enfin, essayons quand même de garder un rythme correct et de respecter tous mes engagements :

  • Jusqu’au 8 août : La Traque de l’Ombre de Sarah Ash (Partenariat entre Livraddict et Le livre de poche)
  • Jusqu’au 11 août : A la croisée des mondes, tome 1 de Philip Pullman (LC pour le 20)
  • Jusqu’au 20 août : Harry Potter et la Coupe de feu de J. K. Rowling (LC pour le 24)
  • Jusqu’au 31 août : Dracula de Bram Stoker (LC pour le 31)

Je pense que je vais m’en tenir à ce planning, car je vais quand même lire des pavés. Si j’ai le temps de glisser un ou deux livres que j’ai empruntés à la bibliothèque, je le ferai avec plaisir, mais je ne préfère avoir les yeux plus gros que mon … ventre ? On dit bien dévorer les livres lol.

Rose à la rescousse

Isabelle Wolff

Pourquoi ce livre ? C’est le tout premier livre de Chick-lit que j’ai lu. Je m’en souviens comme si c’était hier ^^. Quand j’étais adolescente, j’adorais les histoires d’amour du genre Toi+Moi, Coeur Grenadine, puis j’ai eu longue une pause lecture. Quand j’ai repris la lecture, j’ai changé de genre. Puis, un jour, lors d’une opération Pour 2 Pocket achetés, le 3ème offert, Pocket proposait le livre Rose à la rescousse, et je me suis dit  » Pourquoi pas tenter les histoires d’amour adulte ? ». Et comme on peut s’y attendre, j’avais tout de suite adhérer à ce genre de lecture lol. Quand j’ai vu que ce livre était proposée pour une lecture commune sur Livraddict, je me suis dit que c’était une bonne occasion pour le relire pour connaître la source de cet engouement.

Quatrième de couverture :

Mon avis : Ce roman se lit vite et facilement. Au début, bien que n’étant pas dans une période « Chick-Lit », je n’étais pas très emballée par la lecture, toutefois, les pages défilaient vite.

Rose est une femme approchant la quarantaine. Son métier est d’être une Madame Détresse, c’est-à-dire de conseiller les personnes qui envoient leurs problèmes personnels dans un magazine afin d’être conseillées et elle est très fière de son métier. Elle peut passer des journées entières à répondre à toutes les lettres. Malgré son métier de rêve (et son nom ^^), sa vie n’est pas rose. En effet, elle vient de divorcer après seulement sept mois de mariage et elle a quelques soucis pour payer son nouveau loyer. C’est alors qu’elle fait appel à un colocataire. Avec l’aide de ses amies, elle va surmonter ces petits problèmes.

L’intrigue : Le début commence comme beaucoup de livres de ce genre. Rose, qui travaille dans un magazine féminin, vient de divorcer, elle est triste car toujours amoureuse de son mari. Toutefois, la particularité de Rose est qu’elle a été adoptée et cela l’affecte sans qu’elle ne le sache. Chaque chose lui rappelle cela et elle vit en fonction de ça. Adoption. Le concept d’amitié est très fort dans ce roman. Le petit groupe se forme au fur et à mesure, et c’est très sympa.

On commence par une caricature pour finir sur quelque chose de plus fin. Il y a aussi la chose classique : Rose est aveugle.

Les personnages : Au début, je n’ai pas beaucoup aimé Rose, je trouvais son caractère trop exagéré et trop lourd. Puis au fil des pages, on n’en apprend un peu plus sur elle et les difficultés qu’elle endure.

Les personnages que j’ai le moins aimés sont les jumelles Béa et Bella qui sont vraiment de caricature de jumelles. Je n’aime pas catalogués les jumeaux (ou autres, d’ailleurs) de cette manière. Des jumelles qui se chamaillent à chaque fois comme un vieux couple. Ce sont des sortes de Dupont et Dupond. J’ai trouvé ça plutôt agaçant.

En revanche, Beverley et Théo sont adorables. Théo est drôle avec son manque de tact. Et Beverley est une femme très forte et très gentille.

Pour conclure : C’est une lecture plaisante, très sympathique à lire. Cependant, une relecture n’est pas nécessaire, même après quelques années. On en apprend pas plus sur les personnages, on ne remarque pas de détails qui apportent plus à l’histoire. Je me souvenais des grandes lignes et cela m’a suffit. Quitte à relire ce livre, autant lire un autre livre qui lui ressemble afin de découvrir un peu plus de nouveautés.

Site de l’auteure : http://www.isabelwolff.com/

Lecture commune avec : Galleane.

Pourquoi ce livre ? C’est la suite des aventures de Harry et c’est mon roman préféré !

Quatrième de couverture : Sirius Black, le dangereux criminel qui s’est échappé de la forteresse d’Azkaban, recherche Harry Potter. C’est donc sous bonne garde que l’apprenti sorcier fait sa troisième rentrée. Au programme : des cours de divination, la fabrication d’une potion de ratatinage, le dressage des hippogriffes… Mais Harry est-il vraiment à l’abri du danger qui le menace ? Un livre époustouflant qui vous emportera dans un tourbillon de surprises et d’émotions.

Mon avis : Que du bonheur de retrouver le Monde des Sorciers (je crois que je vais le répéter à chaque tome lol). Mais ce monde est tellement beau, tellement magique…

Un dangereux criminel a réussi à s’échapper d’Azkaban, la terrible prison des Sorciers. Jamais aucun homme n’était ressorti de cette prison et pourtant, Sirius Black l’a fait ! Le pire, c’est que cet homme connaissait la famille Potter et il semble bien déterminer à achever ce qui lui restait à faire, à savoir : tuer Harry Potter. C’est donc dans une atmosphère très tendue que Harry et ses amis entrent en troisième année de Poudlard. Les élèves sont étroitement surveillés, et particulièrement notre héros préféré. Durant cette troisième année, de nouveaux cours font également leur apparition : les cours de Divination et les cours sur les Soins aux créatures magiques et bien d’autres choses encors ^^.

Comme chaque année depuis trois ans maintenant, les élèves de Poudlard ont un nouveau professeur de la Défense contre les forces du Mal, monsieur Lupin. C’est sans doute le meilleur enseignant qu’ils aient jamais eu. Pour une fois, ils ont un prof qui leur apprend de vrais sorts pour éloigner les créatures du mal.

Petit apparté : Le choix des professeurs des Défenses contre les forces du mal me font toujours sourire car ils représentent une part de vérité sur nos collèges ou nos lycées. Nous avons tous eu un jour un professeur qui était nul et pour lequel on se demandait : « Mais pourquoi est-ce qu’on l’a embauché ? ». Tout simplement, parce que comme Dumbledore, ils n’ont parfois pas le choix ^^.

Comme dans chaque tome, nous découvrons de nouvelles facettes du monde des Sorciers. Cette année, l’accent est mis sur les hippogriffes et la découverte du Pré-au-Lard qui nous donne qu’une envie : visiter ce lieu magnifique et d’y goûter toute sorte de friandises. L’imagination de J. K. Rowling ne cesse de nous surprendre.

Ce troisième tome est mon préféré car il nous apprend un peu plus sur la vie des parents de Harry Potter et plus particulièrement sur son père.

Je trouve également que Dumbledore devient de plus en proche de Harry au fil des tomes. A chaque tome, la présence de Dumbledore est plus longue et on en découvre un peu plus sur son caractère de vieux fou ^^.

Les relations entre Harry, Ron et Hermione prennent un coup dans ce tome. Hermione est toujours aussi carrée dans ces règles et toujours à fond dans le boulot. Le mystère qui tourne autour d’elle nous tient en haleine pendant tout le livre.

La relecture des tomes permet de faire plus attention aux détails, notamment sur les détails concernant Sirius Black. Même en connaissant la fin, les fausses pistes de J. K. Rowling sont quand même extrêmement trompeuses ^^, à moins que ce soit Sirius qui ne réfléchisse pas assez aux conséquences de ces actes ^^.

Enfin, on termine ce roman avec une fin pleine de rebondissements. On referme ce tome très heureux d’avoir lu un si bon livre bien qu’on soit très frustré de cette fin.

En bref : Encore un excellent tome, plein de suspens, de découvertes et une fin extraordinaire.

Les autres tomes de la série :

  1. Harry Potter à l’école des sorciers
  2. Harry Potter et la chambre des secrets
  3. Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban
  4. Harry Potter et la Coupe de Feu
  5. Harry Potter et l’Ordre du Phénix
  6. Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé
  7. Harry Potter et les Reliques de la Mort

Site de l’auteur http://www.jkrowling.com/fr

Lecture commune avec : Evertkhorus, Azariel87,  Setsuka,  gerry29,  Bookaholic,  Mycoton32,  Lelanie,  Erato,  Karline05, Amethyst, (Trukinette), Lexounet, Touloulou, petit-lips